V.A.E Validation des acquis
de l'expérience
Niveau 1

Niveau 1

Connaissances générales

13 modules 498 heures

Module 1 ( 30h.):
Accueil et apports théoriques.
•Hygiène et sécurité. Droit du travail. Technologie du vitrail Remise au stagiaire du référentiel "La Maîtrise du Vitrail", du "Traité d'hygiène et de sécurité", de la "Convention Collective" et du "Précis d'histoire" de Ch. et Ph. ANDRIEUX.
• Étude des matériaux.

Module 2 ( 39h) :
Fabrication d'un panneau de rectangle.
• Étude de la méthodologie de coupe du verre
• Tracé du 1er panneau
• Coupe des calibres aux ciseaux double lames
• Coupe du verre (droite et courbe)
• Mise en plomb
• Sertissage, soudage et masticage
• Évaluation

Nature des matériaux
• Résumé sur les matériaux utilisés
• Quantification de matériaux, évaluation (poids)
• Rentabilisation, prix de revient / prix de vente.

Module 3 et 4 ( 78h) :
Confection d'un panneau à base de losanges, coupe à la pige
• Tracé
• Coupe des calibres aux ciseaux double lames
• Confection des piges et des des règles
• Coupe sur des verres de structures différentes
• Mise en plomb, soudage, masticage
• Évaluation

Module 5 ( 39h) :
Confection d'une vitrerie complexe avec un médaillon peint à la grisaille, rehaussée de jaune d'argent.
• Tracé, coupe au calibre
• Peinture à la grisaille et cuisson
• Peinture au jaune d'argent et cuisson
• Mise en plomb, soudage, masticage -
• Évaluation

Module 6 ( 39h) :
Histoire de l'Art et Histoire des Vitraux
• Étude des vitraux du 12 ème au 15 ème siècle (1 jour).
• Étude des vitraux du 16 ème au 18 ème siècle (1 jour)..
• Étude des vitraux des 19 ème et 20 ème siècles (1 jour).
• Les possibilités d'avenir du vitrail.
• Visite du "Paris des vitraux".
• Visite de la Cathédrale de Chartres.


Module 7 ( 39h) :
Conception d'une copie figurative du 14ème siècle
• Étude iconographique du sujet, relevé des peintures, traits et aplats
• Tracé technique et coupe
• Peinture des traits à la grisaille fine, cuisson
• Peinture des modelés à la grisaille fine
• Mise en plomb, soudage, masticage

Modules 8 et 9 ( 78h):
Confection d'une vitrerie cistercienne
• Étude du phénomène cistercien : abandon de la couleur au profit du savantisme géométrique de la résille
• Tracé
• Coloration et coupe
• Mise en plomb
• Soudage et masticage
• Évaluation

Modules 10 - 11 - 12 ( 117 h) :
Confection d'une copie du 14ème siècle, composée de cercles rehaussés de grisailles, de modelés de jaune d'argent et de patines.
Ce module permet d'évaluer les acquis antérieurs, la réalisation se voudra parfaite, toute imperfection nécessitera la réédition des actes non avenus.
• Tracé, coupe, calibrage
• Peinture, grisaille et cuisson
• Peinture, modelé et cuisson
• Peinture au jaune d'argent et cuisson
• Peinture, patine et cuisson
• Mise en plomb, soudage et masticage
• Évaluation

Module 13 ( 39h ):
Étude de la gravure sur verre
• Étude des supports
• Étude des protections du verre, des personnes, de l'environnement
• Préparation des gravures
• Gravure au jet de sable (pratique)
• Gravure à l'acide (théorique)
• Évaluation

Niveau 2

Niveau 2

Connaissances approfondies

11 modules 429 heures

Module 14 ( 39 h) :
Etude des problèmes de restauration sur un panneau du 19ème
• Examen du guide de maîtrise d'ouvrage crée en collaboration avec le laboratoire de recherche des Monuments historiques et la Chambre syndicale des Maîtres Verriers Français
• Nettoyage, poncifs, démontage
• Fabrication des calibres et des pièces (choix des couleurs)
• Echantillonnage des émaux et des peintures
• Evaluation

Module 15 ( 39h) :
Etude des problèmes de restauration sur le panneau du 19ème siècle déjà étudié
• Peinture et cuisson
• Mise en plomb, soudage, masticage
• Evaluation
Etude de la confection d'un devis
• Evaluation du coût des matériaux
• Evaluation du temps passé
• Evaluation des problèmes de base

Module 16 (39h):
Préparation à la création , étude de la maquette
• Dessin à vue
• Étude chromatologique et sémiologique
• Création de la maquette
• Agrandissements
• Calques de préparation à la peinture
• Tracé
• Calibrage
• Toutes coupes
• Mise en plomb, soudage, sertissage
• Évaluation
Module 17 (39h)
Création d'un panneau de mosaïque
• Étude graphique, sémiologique, chromatologique
relevé des peintures, traits et aplats
• Maquette, Étude des matériaux
• Coupe sur verre blanc et de couleurs à l'aide d'une pince Zag-Zag
• Assemblage sur tracé
• Calpinage
• Étude des colles transparentes
• Assemblage et collage des tesselles sur le support transparent
• Étude des ciments
• Application du joint entre les tesselles
• Évaluation


Module 18 et 19 (78h)
Technique Tiffany
• Maquette, tracé
• Coloration, calibrage
• Coupe, meulage, ajustage
pose du ruban de cuivre, soudage
• Étude des patines
• Évaluation




Module 20 et 21 ( 78h):
Création originale sur un thème imposé, le Maître Verrier jouant le rôle de client.
La création devra utiliser l'ensemble des techniques apprises et assimilées. Ces modules permettront l'évaluation des acquis. - • Maquette, agrandissement
• Tracé, coloration -
• Coupe
• Gravure, peinture
• Sertissage, assemblage, techniques mixtes
• Evaluation.


Modules 22 (39h) :
Étude des différentes façons de cuire
• Rappels théoriques
• Pyrofixateur (19ème siècle), four électrique (ancienne et
nouvelle générations), four à gaz
• Fusing et thermoformage
• Champs d'application des déformations du verre et de sa fusion
• Étude des matériaux : compatibilité des verres entre eux et avec d'autres éléments
• Coupe et nettoyage des verres, préparation du décor
• Préparation du four : étude des séparateurs, des réfractaires, des anti-dévitrifiants, des colles de fixation.
Mise en application
• Étude thermique : les courbes de température pour la peinture, le thermoformage, la fusion, la cuisson
• Essais
Module 23 (39h) :
Étude des déposes et poses sur chantiers
• Dépose des vitraux
• Prise des mesures, prise des gabarits
• Reproduction de détails
• Emballage des panneaux, manutention
• Clôtures provisoires
• Pose
• Étude des enduits
• Mise en application sur un chantier réel

Module 24 (39h) :

Vérification de l'ensemble des acquisitions
• Évaluation globale sur la qualité des travaux effectués, ainsi que les possibilités d'avenir personnel et professionnel
• Approche de la commercialisation et de la gestion
• Définition des moyens matériels d'installation d'un atelier
• Information sur les divers organismes professionnels, consulaires et administratifs

Bilan pédagogique
• Évaluation et entretiens individuels

Niveau 3

Niveau 3

Spécialisation

7 modules 273 heures

Modules 25 à 31 (273 h):

• Définition des compétences nouvelles à acquérir, à partir du dossier, des réalisations antérieures, des potentiels identifiés par les Maîtres Verriers et les options des stagiaires.
• Fixation de l'objectif, de la progression.
• Mise en œuvre de la formation approfondie spécifique privilégiée
• Entraînement à la vitesse d'exécution.
• Entraînement à l'argumentation commerciale écrite et parlée
• Développement et présentation de projets
• Bilan pédagogique et évaluation

RNCP/CNCP

RNCP/CNCP

Certification : En cours d'enregistrement

Le 30 novembre 2017
La Maison du Vitrail a procédé a une demande d'enregistrement de son dossier auprès de la préfecture de Paris Ile-de-France à l'attention du Préfet de Région Monsieur Michel CADOT

Objet :"Pour saisine et transmission à la Commission Nationale Professionnelle"

Libellé de la certification : Vitrailliste

Niveau : IV

Code(s) : NSF :
224 v : verrerie d'art, cristallerie d'art, céramique d'art, vitrail

Personne morale délivrant la certification : La Maison du Vitrail

Date de transmission de la demande à l'autorité : 30/11/2017


Le vitrailliste vu par La Maison du Vitrail
Dans la plupart des cas, le diplômé est salarié dans un atelier artisanal spécialisé le plus souvent dans la restauration. Après des années d’expérience, il peut créer ou reprendre un atelier et diversifier sa production. On recense quelques 625 ateliers de vitrailliste en France, dont un tiers se concentre dans les régions Ile de France, Rhône-Alpes et PACA. Il est important de noter que 40% de ces ateliers sont dirigés par des femmes.

Le CIV
– Centre International du Vitrail, distingue quatre types de structures :

1/ Les « grands ateliers » comptent entre 9 et 19 employés. (5 référencés en France) Ils peuvent consacrer du temps au secrétariat, au suivi des appels d’offre et au démarchage des commanditaires potentiels.

2/ Les « ateliers indépendants », avec ou sans salariés, qui exercent habituellement à l’échelle départementale, et parfois régionale, optant souvent pour une spécialisation.

3/ Les « ateliers unipersonnels » concernent en général des professionnels qui misent sur la création et touchent une clientèle de particuliers.

4/ Enfin, les « ateliers domicile » qui correspondent à des personnes débutant dans le métier. Certains ont du mal à vivre exclusivement de ce métier, par manque de formation.

La conservation-restauration constitue de loin la principale ressource des maîtres-verriers, et représente en moyenne 70% de l’activité des grands ateliers. Ce chiffre s’explique par la richesse exceptionnelle des édifices français, soit 90 000 m² de vitraux, c'est-à-dire plus de la moitié du patrimoine mondial, soit 60%.

On dénombre près de 1200 professionnels sur tout le territoire, et l’on peut affirmer que le secteur manque de professionnels compétents pour l’entretien de ce patrimoine très délicat que l’on nous envie et que des millions de touristes visitent chaque année.

Il convient de considérer que 20% de l’activité (ce qui est particulièrement significatif) correspond aux activités de création pour des particuliers ou des organisations (entreprises, fondations, collectivités publiques, ..). Ce pourcentage est en augmentation permanente. En effet, la commande des particuliers et l’impact croissant de l’ambiance lumineuse dans l’architecture peuvent ménager des niches intéressantes à condition d’avoir un bon savoir-faire et un savoir vendre. Cependant, cette ouverture économique salutaire ne doit pas empiéter sur l’apprentissage des fondamentaux. Dans un métier qui comprend autant d’actions de restauration du patrimoine que son enrichissement, il est nécessaire de maîtriser les techniques traditionnelles et nouvelles.

En 2013, 322 millions d’euros ont été alloués par l’Etat aux monuments historiques, l’Etat n’étant pas le seul donneur d’ordre en la matière. Plus de 90% des bâtis classés monuments historiques appartiennent à des particuliers.

V.A.E

V.A.E

Etape 1
Etape de recevabilité

• Présentation de la procédure de V.A.E. (principe de la V.A.E et des modalités de l’accompagnement)
• Entretien conseil - aide au choix de la certification ou du titre
• Présentation de la certification et remise du formulaire CERFA et du dossier de la Maison du Vitrail
• Etude du dossier par la Maison du Vitrail
• Notification de recevabilité (avis sur la faisabilité de la demande)


Etape 2
Etape de validation

• Constitution et rédaction du dossier de validation
• Accompagnement facultatif par la Maison du Vitrail
• Description des aptitudes, compétences et connaissances mobilisées au cours de l'expérience du candidat dans ses différentes activités exercées
• Etude du dossier de preuves et audition du candidat par le jury.
• Délibération du jury.


Etape 3
• Décisions du jury
• Validation totale - Titre
• Validation partielle - Prescriptions: complément d‘expérience professionnelle et/ou complément de formation
• Aucune validation